Le disque dur externe, périphérique de stockage nomade

Le disque dur externe, périphérique de stockage nomade

La microinformatique a bien évolué ses dernières années elle est devenue nomade et de plus en plus gourmande en terme de capacité de stockage. Que vous ayez un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable, la chasse aux gigaoctets est ouverte.

Le disque dur externe, périphérique de stockage nomade

Définition

Un disque dur externe est un espace de stockage d’une capacité plus ou moins importante (de 2 Go à 1 000 Go) qui permet de sauvegarder ses fichiers (musique, films, logiciels, photographies, jeux, documents) et de les transporter partout avec soi, encombrement plus ou moins important suivant la taille du boîtier externe (2,5 ou 3,5 pouces). Un disque dur externe possède sa propre alimentation électrique (boîtier externe d’alimentation ou alimentation par port USB) et se connecte à l’ordinateur par port USB.

Un périphérique de stockage nomade et plus ou moins fiable

Le disque dur externe permet à l’utilisateur de transporter avec lui tous les fichiers et toutes les informations dont il a besoin. Très sollicité par des transferts nombreux et fréquents, les disques durs (internes ou externes) sont souvent l’élément faible de la configuration informatique. Entre les plantages nécessitant un formatage (NTFS ou FAT32) et le statut HS définitif, le disque dur réserve souvent des mauvaises surprises à l’utilisateur.

Du côté de la technique

Les disques durs externes proposent plusieurs normes de connexion telles que Firewire (IEEE1394), USB2, e-SATA ou encore Ethernet (possibilité de montage RAID). L’utilisateur peut opter pour une solution vendue « clé en main » avec un disque dur scellé en usine au boîtier externe ou alors choisir lui-même son boîtier externe (en aluminium, ventilé ou non, taille plus ou moins imposante de 1,8 à 5 pouces ¼, bloc d’alimentation ou non …) et son disque dur (mémoire cache de 0 à 16 mo, capacité de 2 à 1 000 Go et vitesse de 5400 à 10 000 tours/min à sa discrétion).

Disque dur externe multimédia

Une nouvelle évolution des disques durs externes a récemment envahi nos salons. Ce sont des boîtiers multimédias commandés par une simple télécommande et qui permettent à l’utilisateur de voir ses photos, de lire ses films et d’écouter sa musique sur la télévision du salon. Un simple branchement et le tour est joué ! Plus besoin d’être un expert en informatique, cette solution apporte confort et fonctionnalités à tous les utilisateurs, du novice au féru d’informatique.

Lequel choisir ?

Le choix doit se faire en fonction du budget, des besoins, de la connectique désirée, de l’utilisation prévue (simple stockage d’appoint ou véritable unité de sauvegarde), de la durée quotidienne et de la fréquence d’utilisation (ventilation ou non, boîtier aluminium ou non pour palier problèmes éventuels de surchauffe), du design (chacun ses goûts) et de la marque (chacun ses préférences et ses préjugés).

Le saviez-vous ?

En 2008, devant les dégâts et les ravages du piratage, les disques durs externes seront taxés au même titre que tous les autres supports de sauvegardes (CD, DVD, Clés USB, Lecteurs MP3 …). Deux petites astuces au passage soit vous achetez votre disque dur externe avant janvier 2008 soit vous optez pour un boîtier externe (non taxé) et un disque dur interne que vous montez en externe et dans ce cas il semblerait que vous échappiez à la future taxe (contrairement à l’achat d’une solution clé en main de disque dur externe qui elle sera taxée)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *