Spam un jour, spam toujours : fléau présent depuis les débuts du web

Spam un jour, spam toujours : fléau présent depuis les débuts du web

Spam un jour, spam toujours : fléau présent depuis les débuts du web

N’avez-vous jamais reçu un message vous promettant un pénis aux dimensions impressionnantes ? Ou encore une offre défiant toute concurrence concernant le Viagra, des logiciels à prix cassés, des montres de marque ? Si cela ne vous est jamais arrivé, c’est soit que vous vivez sur une autre planète, soit que vous n’avez pas d’ordinateur…

Spam : Qu’est ce que c’est ?

Si l’on peut être aussi affirmatif, c’est que selon l’éditeur d’antivirus Symantec, 90,4 % des messages échangés via Internet étaient des pourriels, et, selon Microsoft, la proportion était de 97 %.

Historiquement, le 1er spam a été envoyé le 3 mai 1971 par Gary Thuerk, commercial chez Digital Equipment Corporation grâce au réseau Arpanet. Depuis ces temps lointains les techniques se sont sophistiquées.

C’est aux Monthy Python que l’on doit l’association de spam et d’indésirable. Spam est une marque déposée par Ho Foods en 1937. Les Monthy Python se sont inspirés d’une publicité radio pour Spam pendant laquelle le nom de la marque était répété jusqu’à satiété, comme ces messages non sollicités qui ne cessent d’envahir les boîtes aux lettres électroniques.

Arnaques & co

Le pourriel est d’abord un moyen de vous vendre quelque chose : de la pornographie, des médicaments, du crédit financier, des montres contrefaites, des diplômes falsifiés, des logiciels piratés. Les arnaqueurs expéditeurs de spam prétendent aussi avoir une combine pour vous enrichir rapidement grâce au travail à domicile ou un placement judicieux.

N’oublions pas le désormais célèbre phishing (hameçonnage) qui consiste à vous faire croire que votre banque vous invite à vous connecter sur son site pour une quelconque raison, histoire de récupérer vos données personnelles. Autre arnaque célèbre : le spam nigérian ou phillipin dans lequel on vous propose d’aider un général africain en déconfiture ou un exilé qui a besoin de vous pour récupérer une importante mise de fonds.

Pourquoi tant de spams ?

Cependant et avec raison, vous vous dites que la plupart du temps ces arnaques sont si grossières que l’on se demande pourquoi les spammeurs se donnent tant de mal. À cela, on peut répondre que si l’on envoie un million de messages et qu’une cinquantaine de pigeons se laisse avoir, on a gagné sa journée (11 % d’internautes admettent avoir acheté un produit après réception d’un spam selon Sophos)…

Vous vous demandez aussi comment les spammeurs parviennent à connaître votre adresse électronique ? Eh bien, soit ils achètent des listes d’adresses, soit ils utilisent des robots d’indexation qui parcourent le Net pour moissonner des adresses e-mail. Vous pouvez être sur que si vous avez laissé votre e-mail en clair sur votre blog, sur votre site personnel, sur un forum, sur un site de partage, vous serez rapidement l’heureux récepteur de nombreux pourriels.

Machines zombies

Sachez aussi qu’il existe un lien entre virus, chevaux de Troie et spams. En effet, les expéditeurs de spams utilisent des « machines zombies » dont ils ont pris le contrôle via Internet, ce qui leur permet d’envoyer des millions de messages de manière aléatoire, envois qui nécessitent une large bande passante et une certaine puissance de calcul. De plus, il est ainsi très difficile de déterminer l’origine des envois.

Comment s’en débarrasser ?

Comment lutter contre le spam ? Il n’existe pas de recette infaillible. Le meilleur conseil que l’on puisse donner est de ne pas divulguer son adresse personnelle sur Internet et de ne la communiquer qu’à vos proches et amis sûrs, encore que la méthode d’envoi aléatoire puisse trouver le chemin de votre ordinateur.

Il vaut mieux créer une adresse « poubelle » à utiliser pour les inscriptions à des newsletters et forums divers. Il importe aussi de ne JAMAIS répondre à un spam même et surtout pour se désabonner car toute réponse indique au spammeur que l’adresse est valide.

Vous pouvez aussi utiliser des logiciels spécialisés tels que Spamihilator, Outclock, K9, qui s’installent entre le serveur de courrier et le logiciel lecteur de courrier. Autre solution, installer Thunderbird à la place d’Outlook ou Window Mail. Thunderbird dispose de filtres antispams très puissants et efficaces, plus efficaces que ceux des logiciels Windows.

Mais peut-être ne recevez-vous jamais de courrier, n’avez pas d’amis réels ou virtuels et les spams sont vos seuls liens avec l’extérieur ! Ou alors, peut-être désirez-vous savoir jusqu’où peuvent aller les escrocs… Dans ce cas ni les logiciels antispams ni une quelconque mesure de sécurité ne pourront rien faire pour vous….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *