Comment réussir à sécuriser un système domotique ?

Depuis quelques années, la domotique est présente dans de nombreuses maisons où son aspect sécurisation de la maison est fortement apprécié. Grâce au système domotique, vous pouvez en un seul geste prendre le contrôle de différents éléments. Il permet notamment de verrouiller ou déverrouiller des portes, gérer l’électricité ou encore simuler une présence physique. Les possibilités sont nombreuses, mais une question subsiste : est-ce que votre système domotique est à l’abri des piratages ? Pour éviter les mauvaises surprises, découvrez dans cet article quelques conseils pour une protection optimale de votre système.

Renommez et créez un réseau séparé pour la domotique

Le système domotique offre de multiples avantages en ce qui concerne le confort et la sécurité de la maison. Mais, comme tout système connecté, il y a des risques d’intrusion et vous devez prendre des précautions. De ce fait, il est conseillé de renommer et sécuriser votre réseau pour vous protéger. Généralement, le nom du réseau sans fil reprend le type de modem ou la marque du routeur. Peu importe le cas, vous devez au plus vite lui donner un autre nom pour éviter que les hackers ne s’emparent de votre système domotique. Vous devez aussi penser à cacher le réseau, s’il est invisible aux hackers, il n’y a aucun moyen de le pirater.

De même, vous devez penser à créer un réseau séparé pour limiter au maximum les dégâts en cas de piratage. En effet, vous ne devez pas mettre dans le même réseau, le système domotique et votre smart TV, vos consoles ou encore les ordinateurs. Comme vous pouvez le voir sur cette page, il est important de multiplier les dispositifs de sécurité. Cela évite que les pirates aient accès à votre système domotique dans le cas où ils viendraient à percer les autres systèmes. À moins que vous ne vous serviez d’un VPN, il est déconseillé de vous connecter sur un réseau wi-fi public pour accéder à vos dispositifs.

Optez pour plusieurs niveaux de sécurité

Pour rendre votre système domotique performant, il est important de garantir différentes couches de sécurité. Vous pouvez par exemple combiner l’empreinte digitale à un code indépendant. Il s’agit d’un processus d’authentification multifactorielle qui nécessite de remplir convenablement différentes étapes avant d’avoir accès à une fonctionnalité ou un contenu. En effet, il est vrai qu’il n’existe aucun facteur d’authentification optimal mais, le fait de combiner deux à trois facteurs est un excellent moyen de compenser les faiblesses individuelles.

Vous pouvez dans un premier temps sécuriser votre système en mettant en place un mot de passe ou un code pin. Ensuite, un autre facteur d’authentification pourra être un badge ou une clé numérique. Le troisième facteur sera une caractéristique physique comme un balayage de l’iris, la reconnaissance vocale ou une empreinte digitale.

Cela peut avoir l’air très compliqué, mais c’est évidemment l’idée pour protéger au mieux votre système domotique. Mais, vous n’avez pas à vous inquiéter, car vous parviendrez assez rapidement à maîtriser la sécurité de votre système au bout des doigts. Ainsi, chaque application sera davantage sécurisée contre les tentatives de piratage pour avoir accès à vos données ou à votre domicile.

Mettez régulièrement à jour les facteurs de sécurité

Une chose est de mettre en place différents niveaux de sécurité pour vos applications, mais leur efficacité dépendra aussi des mises à jour. En effet, vous êtes certainement déjà habitué à recevoir des notifications pour la mise à jour de vos différentes applications. Cependant, cela n’est pas systématique lorsqu’il s’agit des applications en relation avec certains dispositifs de domotique comme le vidéophone par exemple. Mais les développeurs dans le domaine de la domotique étant conscients des risques encourus, des mises à jour à installer vous-même sont disponibles.

Vous devez ainsi vérifier régulièrement que chaque appareil connecté dispose de la dernière mise à jour. Pour ne rien louper, vous pouvez également demander à votre fournisseur de vous informer chaque fois qu’une mise à jour est disponible.

Il est aussi important de savoir qu’en dépit des précautions prises, un objet connecté à internet reste toujours vulnérable. De ce fait, vous aurez besoin d’une protection contre les logiciels malveillants. Ceux-ci peuvent à tout moment corrompre vos données personnelles et les transmettre par le biais d’internet. Un pare-feu est donc d’une grande efficacité pour renforcer la sécurité du réseau.

Modifiez les mots de passe et vérifiez les adresses IP

Si les mots de passe sont un facteur d’authentification, ils peuvent aussi constituer votre point faible face à des pirates informatiques expérimentés qui n’auront aucun mal à le percer. Vous devez donc prendre le soin de modifier régulièrement vos mots de passe. Il est aussi important que le mot de passe de votre système domotique ne soit pas le même que celui de la boîte mail ou d’un compte sur les réseaux sociaux.

Pour assurer la sécurité du système domotique, vous devez également vérifier régulièrement l’historique des adresses IP des journaux de bord du système. L’idée est de déceler ou non une adresse IP inconnue qui serait le signe d’un piratage. Lorsque votre crainte se confirme, il faudra aussi vite informer votre fournisseur pour que les dispositions soient prises. Il est aussi conseillé de changer immédiatement le mot de passe.

De même, vous devez être conscient qu’il existe des risques de piratage, peu importe les technologies utilisées. Cependant, en faisant le choix d’une entreprise réputée dans le domaine de la domotique, il est possible de limiter au maximum les risques. Au moment donc de choisir une entreprise, assurez-vous qu’elle dispose d’une bonne réputation. N’hésitez pas non plus à aborder le sujet du piratage de la domotique afin de savoir si des stratégies sont mises en place pour protéger les clients des éventuelles attaques.

Voilà donc quelques méthodes qui vous permettront de protéger votre système domotique. Si vous ne pensez pas pouvoir appliquer ces solutions, pensez à vous faire accompagner pour une mise en œuvre efficace. Mais, il est important d’apprendre à vous en sortir seul pour éviter de nombreux intervenants sur votre système. En étant la seule personne à connaitre les astuces utilisées, vous limitez grandement les risques de piratage.